Famille Marcoux du Québec


Dernière mise à jour de la page: 28 avril 2012. Tous les noms sur cette page ont été inclus dans la base de données "
ReunionIndex" à Rootsweb.com (WorldConnect).

Voir le site de
eMarcouxNet pour avoir accès à la base de données généalogiques "eMarcouxNet" avec des informations détaillées sur tous les Marcoux, incluant les individus mentionnés ici.

Sur cette page, les noms en
gras sont des ancêtres directs de notre lignée et qui sont décrits ici dans le texte. Des hyperliens vous réfèrent à d’autres pages de familles de mon site.

La lignée de mon épouse France Marcoux est la suivante:

Claude Marcoux, n. avant 1610--- m. --- Marie Juneau

|

Pierre Marcoux, n. 1631--- m. --- Marthe de Rainville (descendante de Poète)

|

Jean-Baptiste Marcoux, n. 1669--- m. --- Madeleine Magnan (descendante de Doigt)

|

Noël-François Marcoux, n. 1695--- m. --- Marguerite-Madeleine Bélanger

|

Louis-Alexandre Marcoux, n. 1730-- m. --- Marie Mercier (descendante de Cartier dit Lebrun)

|

Marc Marcoux, né avant 1770 --- m. --- Marie-Anne Tanguay

|

Pierre Marcoux, né avant 1800 --- m. --- Marie-Thérèse Gosselin

|

Joseph Marcoux, né avant 1830 --- m. --- Véronique Gosselin

|

Wilfrid Marcoux, né avant 1860 --- m. --- Marie-Louise Lessard

|

Antonio Marcoux, né 1889 --- m. --- Anne-Marie Gagnon

|

André Marcoux, né 1933 --- m. --- Huguette De Rome

|

France Marcoux, née 1961 --- m. --- Douglas J. Graham

|

Camille et Stéphanie Graham

Claude Marcoux, né avant 1610


Claude Marcoux et son épouse Marie Juneau (ou Jouineau selon (1)) vivaient à Saint-Julien-de-Cry, arrondissement d'Avallon, Compté de Tonnerre (Yonne), Diocèse de Langres, Champagne. Leur fils Pierre est né en France.

M. Lalande nous écrit le suivant: "La maison ancestrale de France existe toujours et elle est habitée par un descendant, en ligne directe, soit Christian Marcoux, fils de Charles Marcoux. Elle est située à Cry en Bourgogne/Champagne; une plaque de cuivre a été fixée sur la batisse en 1980, pour rendre hommage à Pierre Marcoux, notre premier ancêtre canadien."

Pierre Marcoux, né 1631


Le seul enfant qu'on connaît de Claude Marcoux est
Pierre Marcoux, né env. 1631 (la plupart des informations ici proviennent de (1)). Il est le premier Marcoux à venir au Québec. Il s'est marié le 8 janvier 1662 (contrat signé le 27 novembre 1661) à Beauport à Marthe de Rainville, fille de Paul de Rainville et Rolline Poète. Ils ont eu 11 enfants (voir la section suivante). Marthe décède à Beauport le 19 décembre 1721. L'Abbé Charles de Lauzon de Charny a reçu les voeux du couple, fils du Gourverneur Jean de Lauzon. La mariée a apporté des meubles, des vêtements, et autres commodités d'un valeur estimée à 300 livres.

M. Lalande cite le suivant du livre de Michel Langlois, "Les Ancêtres Beauportois": Pierre habite déjà Beauport depuis au moins 1655, car son nom figure dans l'aveu et dénombrement du 15 octobre de cette année-là; il occupe au nord du village du Fargy, un emplacement de 6 arpents... Une terre lui est officiellement concédée le 4 novembre 1658; elle mesurait 3 arpents de front par 50 de profondeur...[Quelques mois plus tard il l'a suffisamment défrichée pour renoncer à son droit de placer ses animaux en placage dans la commune mise à la disposition des censitaires à cette fin (1)]... Pierre savait signer car on trouve sa signature au bas de son contrat de mariage (greffe Vachon - 27 novembre 1661)... Au recensement de 1667, les Marcoux demeurent toujours sur leur terre de Beauport y ayant 2 bestiaux et 12 arpents en valeur... En 1681, les Marcoux possèdent un fusil, 6 bêtes à cornes et 40 arpents en valeur... "

On trouve dans ce livre (à la page 141) une photo de la maison Marcoux à Beauport. Cette maison est située au coin de l'avenue Royale et du Collège à Beauport. Elle a toujours été habitée par un descendant Marcoux jusqu'à la mort de Rose-Aimée Marcoux en 1990; depuis elle a changé de main. Nous avons des photographies de la maison prises vers 1995.

Pierre était maçon de metier mais est devenu cultivateur sur ses terres. Pierre décède à Beauport le 11 et y est inhumé le 12 juin 1699.

________________________________________

Famille de Rainville


Paul de Rainville et Rolline Poète étaient originaires de Normandie, de Touques, près de Lisieux. Dans diverses sources on voit le nom de Rolline (ou Pauline) écrite Poète, Poëte, ou Poête. Paul est arrivé en 1655. Près de l'Hôtel de Ville de Beauport, il y a apparemment une plaque de bronze qui indique l'endroit où s'élevait sa chaumière. Une autre fille, Marie, s’est marié à Nicolas
Bélanger donc Paul et Rolline sont nos ancêtres par deux branches différentes.
________________________________________

Jean-Baptiste Marcoux, né 1669, et Frères et Soeurs


Pierre Marcoux et Marthe de Rainville ont eu 11 enfants, tous nés à Beauport sauf les deux premiers, qui sont nés à Québec. Pour des informations plus complètes sur leur famille, consulter eMarcouxnet à WorldConnect, Rootsweb.


1) Pierre, né le 2 et bapt. le 3 février 1664 à Québec. Pierre est confirmé à Québec, à l'âge de 17, le 7 avril 1681 par Mgr. de Laval mais on peut déduire qu'il est mort peu après puisqu'il ne figure pas au recensement de 1681. En 1684, le dixième enfant de Pierre et Marthe est nommé Pierre, autre indication que le premier Pierre est déjà mort à ce moment-là.


2) Thérèse, n. le 19 et bapt. le 24 octobre 1665 à Québec. Morte très jeune.


3) Thérèse-Louise, n. et bapt. le 23 janvier 1667 à Beauport. Elle s'est mariée en octobre 1682, à l'âge de 15 ans, à Joachim Gagné. Selon (1): "Pierre et Marthe nourriront el logeront les jeunes mariés pendant trois ans et leur fourniront vêtements et chaussures; ceux-ci recevront, à la fin de cette période une somme de 300 livres en reconnaissance des services rendus". Aparamment Joachim est mort jeune puisqu'elle s'est mariée en deuxièmes noces le 7 novembre 1690 à Noël Maillou.


4)
Jean-Baptiste Marcoux, n. et bapt. le 30 mai 1669 à Beauport. Il s'est marié le 19 avril 1694 à Charlesbourg à Marie-Madeleine Magnan, née 1676, fille de Jacques Magnan et Ambroise Doigt. Ils ont eu 12 enfants (voir la section suivante). Par contre, le Dictionnaire Drouin note le nom se son épouse comme Madeleine Mignier. Il est sep. le 18 mai 1746 à Beauport et elle le 18 août 1743.
________________________________________

La Famille Magnan


Selon (1), avant la fin du XVII siècle, six couples différents ont tenté d'enraciner le patronyme Magnan en Nouvelle-France; quatre eurent de la progéniture. Le patronmye s'appelle de diverses façons dans les actes de mariage: Meignen, Meignan, Manier, Mignau, et Mignier. Au moyen âges, le magnan ou maignan était un chaudronnier [?] ambulant.

Jacques Magnan est bapt. à Coulonges-sur-l'Autize (alors Coulongs-les-Royaux), une commune de l'Arrondissement de Niort (de Poitou). Il épouse une "fille du roi" à Québec en octobre 1669, Ambroise Doigt, de la paroisse Saint-Sulpice (qui fait maintenant partie de Paris). Ils s'installent à Bourg-Royal (maintenant Charlesbourg) et eut 8 enfants, dont trois fils (seul Germain atteint l'âge adulte) et incluant Marie-Madeleine qui épouse Jean-Baptiste Marcoux. Une autre fille Marie se marie à Nicolas
Bélanger.

En 1702 Jacques Magnan se marie à Marie Déry, fille de Maurice Déry et de Madeleine Philippeau. Ils ont eu 12 enfants à Charlesbourg, dont 6 fils qui ont laissé beaucoup de descendants.
________________________________________
5) Marie, n. et bapt. le 16 août 1671 à Beauport. Elle s'est mariée à Québec à François Paquet (ou Pasquet).


6) Noël, né vers 1674. Il s'est marié à Marguerite Chapleau le 17 novembre 1698 (fille de Jean Chapleau et Jeanne Gagnon). Elle est morte le 15 juillet 1699 (noyée à Beauport) sans avoir eu des enfants. Il s'est remarié le 1 février 1701 à Beauport à Marguerite Côté, veuve de André Parent (ou Parant). Marguerite était la fille de Martin Côté et Suzanne Pagé. Elle s'est aussi noyée, le 2 mars 1709 à Beauport (quelque jours après la naissance de son cinquième enfant). Noël s'est marié, veuf un deuxième fois, le 4 août 1710 à Beauport à Jeanne-Thérèse Baugis, fille de Jean Baugis et Jeanne-Thérèse Parent. Ils ont eu 10 enfants.


7) Marthe, née vers 1676. Elle s'est mariée en 1693 à Pierre Crête. Elle est enterrée le 20 janvier 1703.


8) Marie-Madeleine, n. et bapt. le 1 novembre 1679 à Beauport. Elle s'est mariée le 13 janvier 1721 à Louis Guérin. Elle est sep. le 9 octobre 1752.


9) Geneviève, n. et bapt. le 6 janvier 1682 à Beauport. Elle s'est mariée le 12 septembre 1707 à Charles Vallée (ou Lavallée selon le Drouin). Elle est sep. le 9 mai 1756.


10) Pierre, n. le 8 et bapt. le 9 juin 1684 à Beauport. Il est sep. le 1 novembre 1759 à Beauport, célibataire.


11) André, n. le 22 et bapt. le 24 septembre 1686 à Beauport. Il s'est marié le 18 janvier 1712 à Marie-Jeanne Parent (ou Parant selon le Drouin), fille de André Parent et Marguerite Côté. Marguerite Côté (décédée en 1709) était alors la belle-mère et la belle-soeur d'André. Marie-Jeanne est décedée le 19 décembre 1712 à Beauport, quelques jours après la naissance de leur premier enfant. Il s'est remarié le 28 janvier 1715 à Québec à Marie-Madeleine Normand (ou LeNormand), fille de Joseph Normand et Marie Choret. Elle est également morte quelques jours après la naissance d'un premier enfant, une fille, Marie-Louise. Il s'est marié pour la troisième fois, le 3 février 1721 à Québec, à Marie-Angélique (ou Marie-Madeleine?) Amelot, fille de Jacques Amelot dit Sanspeur et Angélique Godin. Ils ont eu 7 enfants (mais (1) dit "une quinzaine"?). Il est sep. le 27 janvier 1757.

Noël-François Marcoux, né 1695, et Frères et Soeurs


Jean-Baptiste Marcoux et Marie-Madeleine Magnan ont eu 12 enfants. Pour des informations sur leur famille, consulter eMarcouxnet à WorldConnect, Rootsweb. Leur fils qui nous concerne directement fut:


1)
Noël François Marcoux (ou François), n. et bapt. le 20 février 1695 (1696 selon le Drouin) à Beauport. Il s'est marié le 15 avril 1720 à Beauport à Marguerite-Madeleine Bélanger, née 1701, fille de Pierre-Étienne Bélanger et Marguerite Delaunay. Ils ont eu 12 enfants. Voir le chapitre de Bélanger pour plus de détails.

Louis-Alexandre Marcoux, né 1730, et Frères et Soeurs


Noël-François Marcoux et Marguerite-Madeleine Bélanger ont eu 12 enfants. Pour des informations sur leur famille, consulter eMarcouxnet à WorldConnect, Rootsweb. Leur fils qui nous concerne directement fut:

Louis Alexandre Marcoux ("Alexandre"), né le 24 août 1730 à Beauport. Il s'est marié le 12 novembre 1753 à Berthier-en-Bas à Marie-Thècle ("Marie") Mercier, n. 1736, fille de Joseph Mercier et Élisabeth Cartier dite Lebrun. Ils ont eu 7 enfants. Au moins leur premier enfant est né à Saint-Michel-de-Bellechasse.

Marc Marcoux, né avant 1770, et Frères et Soeurs


Louis-Alexandre Marcoux et Marie Mercier ont eu 7 enfants. Pour des informations sur leur famille, consulter eMarcouxnet à WorldConnect, Rootsweb. Leur fils qui nous concerne directement fut:

Marc Marcoux, naissance inconnue. Il s'est marié le 22 (?) avril 1788 à Saint-Charles, Bellechasse à Marie Anne Tanguay, fille de Jean-Marie Tanguay et Marie Anne Lecours. Marc est inhumé en novembre 1840 à Saint-Charles, Bellechasse et elle en 1839.

Pierre Marcoux, né avant 1800


Marc Marcoux et Marie-Anne Tanguay ont eu plusieurs enfants. Pour des informations sur leur famille, consulter eMarcouxnet à WorldConnect, Rootsweb. Leur fils qui nous concerne directement fut:

1)
Pierre Marcoux, naissance inconnue. Il s'est marié le 14 septembre 1818 à Saint-Charles à Marie Thérèse Gosselin, fille de Jean Baptiste Gosselin et Marguerite Morissette (on voit aussi des variants tels Maurisset). Ils ont eu au moins 7 enfants (voir le chapitre suivant). Pour Marguerite, voir la famille de Morissette. Quelques générations plus tard, Antonio Marcoux se marie à Anne-Marie Gagnon, fille d’une Morissette et une descendante de la même famille.

Joseph Marcoux, né avant 1830, et Frères et Soeurs


Pierre Marcoux et Marie-Thérèse Gosselin ont eu 8 enfants. Pour des informations sur leur famille, consulter eMarcouxnet à WorldConnect, Rootsweb. Leur fils qui nous concerne directement fut:

Joseph Marcoux. Il s'est marié le 22 novembre 1850 à l'Église Notre-Dame de Montréal à Véronique Gosselin, veuve de François de Daunay et fille de Félix Gosselin et Véronique Jeanson Lapalme. Véronique était la cousine de la mère de Joseph. Selon le registre de mariage de son fils Wilfrid, Joseph était chantre. Véronique était défunte en 1881, au moment du mariage de son fils Wilfrid, et sans doute avant 1873 quand Joseph s'est remarié.

Joseph s'est marié en deuxièmes noces à Marie Louise Chartrain, à la paroisse Saint-Roch de Québec, le 25 février 1873. Il assistait au mariage de son fils Wilfrid en 1881.

Wilfrid Marcoux, né avant 1860


Joseph Marcoux et Véronique Gosselin ont eu au moins un enfant:

1)
Joseph Wilfrid Marcoux ("Wilfrid"), naissance inconnue. Il s'est marié le 15 août 1881 à Québec à Marie-Louise Lessard de Saint-Roch, fille de Pierre Lessard et Marguerite Baillargeon. Selon le registre de son mariage (de l'Hôpital Général de Québec [?], Paroisse de Notre-Dame-des-Anges), Wilfrid était marchand épicier de Saint-Roch de Québec.

Ils ont eu au moins quatre enfants (voir la section suivante). Selon le registre de mariage de Antonio en 1915, Wilfrid et Marie-Louise étaient domiciliés dans la paroisse de Saint-Sauveur.

Wilfrid a fini ses jours dans l'Hospice Nazareth (sur la rue Des Glacis), en même temps que Norbert Gagnon. André Marcoux n'a jamais connu son grand-père et n'avait pas d'autres souvenirs de lui.

Antonio Marcoux, né 1889, et Frères et Soeurs


Les 5 enfants (probablement incomplet et probablement ils ne sont pas dans un ordre chronologique) de Wilfrid Marcoux et Marie-Louise Lessard furent:

1) Louise, née le 7 juillet 1885, m. Claudius Jean-Baptiste Godbout à St-Sauveur le 20 août 1906. Elle est décédée le 12 novembre 1963 à l'age de 78 ans. Leurs 10 enfants furent les suivants:

i) Claudine (source: avis de décès, Le Soleil, 10 sept. 1999), née env. 1909. Elle s'est mariée le 11 décembre 1946, à St-Jean-Baptiste, Québec, à Louis-Philippe Gravel. Le 7 septembre 1999, elle est décédée à l'âge de 90 ans à la Résidence le Faubourg de Québec; Louis-Philippe est mort avant elle. Aucun enfant mentionné dans l'avis de décès.

ii) Marcelle. Elle est encore vivante, janvier 2000 (elle est âgée alors d'environ 91 ans).

iii) Gérard, m. à Claire Bélanger. Ils sont encore vivants, janvier 2000 (il est âgé alors d'environ 89 ans). Leurs enfants sont:
  1. Claude Godbout, m. à Louise Lapointe. Leur fils Nicolas (source: avis de décès Le Soleil, 30 octobre 1998) est mort à l'âge de 25 ans le 28 octobre 1998 à l'Hotel-Dieu, CHUL, Québec. Il était de Ste-Foy. Il avait une soeur Mireille.
    b Mathilde, m. à Jean Boulet.

iv) Pauline (source: avis de décès, Le Soleil?, env. fév. 1996), née env. 1916. Elle s'est mariée Louis Dumas. Le 9 février 1996, elle est décédée à l'âge de 80 ans à Laval ("autrefois de Québec, puis de Dorval"); Louis Dumas est mort avant elle. Leurs enfants sont:
  1. Pierre Dumas, m. à Elaine Cousineau. Leurs enfants sont: Anne, Geneviève et Sophie.
    b Michel, m. à Renée Plaisent. Leurs enfants sont François et Catherine.
    c Marie-Claire, m. à Luc Dupuy. Leurs enfants sont Véronique et Maxime.

v) Claude Roger (source: avis de décès, Le Soleil, 8 janvier 2000), née env. 1918. Il s'est mariée à Charlotte Dugas. Le 6 janvier 2000, il est décédée à l'âge de 82 ans au Pavillon St-Antoine, Québec (il était commis voyageur retraité de Québec); il a laissé son épouse en deuil. Il fut enterré le 10 janvier 2000 au Commémoratif La Souvenance. Il fut suggéré que les témoignages de sympathie se traduisent par un don à la Société Alzheimer de Québec. Leurs enfants sont:
  1. Jean-Denis Godbout.
    b Michel, né env. 1950 (source: avis de décès). Il s'est marié à Lucie Fortier et demeurait à St-Elzéar, Beauce où il était "agent d'information". Il est mort accidentellement à l'age de 26 ans à Arthabaska, le 25 juillet 1976. Il était autrefois de la paroisse Sts-Martyrs-Canadiens. Il fut enterré le 28 juillet dans le Cimetière St-Charles.
    c Roger, m. à Lucie Lachance.
    d Marie.

vi) Thérèse, m. à Bruno Doré. Elle vivait en janvier 2000 (elle est âgée alors d'environ 80 ans) mais Bruno Doré est décédé entre septembre 1999 et janvier 2000.

vii) Georgette. Vivante, janvier 2000 (elle est âgée alors d'environ 78 ans).

viii) Gaston, m. à Rita Harris. Vivants, janvier 2000 (il est âgé alors d'environ 76 ans). The following note received in June 2006 from a correspondent [ID-227]: "According to his son Jerome, Gaston Godbout was born in August 1920 & as of June 2006, still resides in Victoria, BC. By his 1st marriage, Gaston has issue, six sons & one daughter. His son Jerome goes by the name of Jerome Godboo & is a very successful singer/musician in Toronto."

ix) Louise (source: avis de décès, Le Soleil, 17 janvier 1997), née env. 1926. Elle s'est mariée à M. de Billy (son époux n'est pas mentionné dans l'avis de décès). Le 14 janvier 1997, elle est décédée à l'âge de 71 ans à l'Hôpital St-Sacrement de Québec ("elle demeurait à Sillery"); son mari est présumément mort avant elle. Elle laissait dans le deuil ses petis-fils Eric et Justin Novossad (présumément d'un autre mariage d'un de leurs enfants, qui sont:
  1. Hélène de Billy, m. à Laurent Lepage.
    b Andrée.
    c Geneviève, m. à Georges Bonneau.
    d Isabelle, m. à Martin Belley.
    e Pierre.

x) Denise, m. à Pierre Robert. Vivants, janvier 2000 (elle est âgée alors d'environ 72 ans).


2) Arthur Édouard Antonio ("Antonio Marcoux”), n. 1889. Il s'est marié le 7 juin 1915 à l'Église Saint-Roch de Québec à Anne-Marie-Louise Gagnon ("Anne-Marie"), fille de Norbert Gagnon et Marie-Anne Morissette. Ils étaient à ce moment-là, tous les deux de la paroisse de Saint-Sauveur. Voir le chapitre à part pour des informations sur la famille Gagnon. Nous avons une photocopie de leur registre de mariage. Antonio et Anne-Marie ont eu plusieurs enfants (voir la section suivante).

Antonio avant son mariage a travaillé chez Carmichael's, un magasin de vêtements pour hommes. La mère de Michel Juneau, un proche ami d'André, a travaillé pour lui chez Thivièrge dans les années 20 ou 30. Au début de son mariage, il a fait une pneumonie. Il a ouvert un magasin de vêtement de dames sur la rue Saint-Jean qui a failli. Il a été aussi propriétaire d'une buanderie, Luxe Valet Services, coin d'Auteil et Saint-Jean. Il a aussi vendu en gros des chapeaux Crean et Borcelino et des vêtements de Crown Pants and Sportswear. Pour une certaine temps il est allé travaillé à La Tuque, à un magasin de Rayons des Frères Gauthier.

Selon son fils André, il fut un homme sévère, mais juste, et qui aimait ses plaisirs, surtout la musique, en famille et avec ses amis. Seulement vers la toute fin de sa vie, a-t-il réussi a sortir un peu de la pauvreté. Il est mort le 20 février 1954. Son épouse s'est remariée après son décès (voir la famille
Gagnon).


3) Yvonne, m. Lucien Portugais. Ils ont demeuré dans le paroisse Saint-Sauveur à Québec. D'un mariage précédent, Lucien avait peut-être trois enfants, incluant Gaston et Françoise.


4) Joseph, m. le 23 mai 1910 à Saint-Zotique, Montréal à Angélina Boudrias, fille de Édouard Boudrias et Laura Bédard. "Oncle Joe" a eu une fille, Marie-Anne. Il a peut-être marié une deuxième fois. Il est mort très jeune. Sa fille est venu rester avec la famille d'Antonio pour quelques années mais éventuellement est partie sans laisser de traces.


5) Paul. Il s'est marié la première fois le 21 juin 1920 à l'Église Saint-Sauveur, Québec, à Marie-Joséphine Jobidon de Château-Richer, fille de Pierre Jobidon et Marie Cloutier, et en deuxièmes noces le 26 juin 1954 a l'Église Notre-Dame de Québec à Hélène Harbour, fille de John Harbour et Blanche Rousseau. Ils demeuraient tout près de la famille De Rome à Limoilou, Paroisse Sainte-Esprit (sur la deuxième avenue). Ils ont eu, du premier mariage, quatre enfants:

  1. Noël.
    2 Claude (un électricien).
  2. Jean-Paul.
    4 Françoise (?).

André Marcoux, né 1933, et Frères et Soeurs


Les enfants de Antonio Marcoux et Anne-Marie Gagnon furent:

1) Cécile, née le 13 janvier 1917, décédée le 27 juillet 1992.


2) Louisette, née à la maison le 27 mai 1918 à Québec et décédée le 9 juin 2000.


3) Raymond, né environ 1919 et décédé jeune.


4) Raymond, né le 18 février 1920 et maintenant décédé.


5) Jacques, né le 6 janvier 1922 et décédé le 10 octobre 1998 à Québec.


6) Jean, né le 15 août 1923 et maintenant décédé.


7) Charles (jumeau de Jean), né le 15 août 1923. Décédé en 1944 d'une péritonite à l'âge de 21 ans.


8) Richard. Maintenant décédé.


9) Suzanne.


10) Roger né le 12 août 1927 et maintenant décédé.


11) Antoine.


12)
André Marcoux, né le 21 avril 1933. Son parrain fut Jules Antoine Blouin (qui deviendrait plus tard son beau-père; voir ci-dessus). Il s’est marié le 28 juin 1958 à l'Église Saint-Esprit de Québec à Huguette De Rome. Ils ont eu deux enfants: France et Louis. André est décédé le 5 juin 2003 à Lac-Sergent, Québec.

France Marcoux


Les deux enfants de André Marcoux et Huguette De Rome sont:

1)
France Marcoux, mariée à Douglas J. Graham.

2) Louis.

Sources


Voir mon site a http://www.eMarcoux.net pour des informations générales sur les sources utilisées et spécifiquement pour les sources pour les Marcoux des générations antérieures.

Les informations détaillées sur les Marcoux plus récents (génération de Antonio et après) ont été surtout recueillies par André et Huguette Marcoux en 1997/1998.

Notes en bas de la Page


(1) Prévost, Robert, 1997, Généalogie: Portraits de Familles Pionnières, Tome 5. Les Marcoux sont traités sur les pages 179-184 et les Magnan sur les pages 168-173.