Famille Thérien du Québec


Dernière mise à jour de la page: 26 mars 2016.

Les Therrien ou Thérien de l'Amérique du Nord sont pour la plupart descendants de deux immigrants différents qui sont venu à la Nouvelle-France dans le milieu du 17ième siècle: i) Pierre Terrien (venu à Québec 1656) marié à Gabrielle Mignot; et ii) Jean Terrien marié à Judith Rigaud (mariés en 1667 à Trois-Rivières) ["Jean Thérien (ou Terrien) était originaire de St-Jacques, évêché de Dieppe. Il s'est marié à Judith Rigault le 26 janvier 1667 à Trois-Rivières. Ce fut la première famille de Thérien à s'établir au Canada."(1)].

La lignée des Thérien de Fleurette Thérien, grand-mère de ma conjointe, prend sa souche de Pierre Terrien et Gabrielle Mignot (voir arbre ci-dessous).

Il est à noter cependant que France est aussi directement descendue de deux autres membres de cette famille:

i) Marguerite Terrien, mariée env. 1660 à Pierre
Malboeuf en Anjou, France. Puisque notre lignée de Pierre Terrien provient de La Rochelle, on peut présumer qu'il n'y a pas de relation entre ces deux lignées de Terrien.

ii) Perpétue Thérien, mariée env. 1800 à Jean-Baptiste Charpentier dans la famille Hallé (côté maternel de l'ascendance de Fleurette Thérien). Perpétue descend aussi de Pierre Terrien et Gabriell Mignon; sa lignée paraît ci-dessous comme la Deuxième Lignée.

Sur cette page, les noms en
gras sont des ancêtres directs de notre lignée et qui sont décrits ici dans le texte. Des hyperliens vous réfèrent à d’autres pages de familles de mon site.

 

N. Terrien, né env. 1580?

|

André Terrien, né 1611 --- m. --- Marie Foucault

|

Pierre Terrien, né 1640 --- m. --- Gabrielle Mignot (descendante de Caillé)

|

Jacques Terrien, né 1696 --- m. --- Marie Bareau Perreault (descendante de Feuilliton)

|          |

Jacques (voir 2ième Lignée) & François Hyacinthe Terrien, né 1728 --- m. --- Marie Allard/Beauchamp (descendante de Forget)

|

Pierre Terrien, né 1767 --- m. --- Archange Guilbault (descendante de Payette)

|

Jean-Baptiste Thérien, né env. 1800 --- m. --- Marie-Louise Truchon dit Léveillé

|

Pierre Thérien, né env. 1830 --- m. --- Alphonsine Corbeil

|

Moïse Thérien, né 1874 --- m. --- Délia Hallé

|

Alexandre
De Rome --- m. --- Fleurette Thérien, née 1908

|

André
Marcoux, né 1933--- m. --- Huguette De Rome

|

Douglas J.
Graham, né 1958 --- m. --- France Marcoux

|

Camille et Stéphanie Graham




DEUXIÈME LIGNÉE

Jacques Terrien, né 1696 --- m. --- Marie Bareau Perreault (descendante de Feuilliton)

|          |

Jacques Terrien, né env. 1725 --- m. --- Marguerite Beauchamp (descendante de Vaillancour) & François Hyacinthe Terrien (voir 1ière Lignée)

|

Jean-Baptiste Terrien, né env. 1760 --- m. --- Angélique Bourgouin (descendante de Bertrand, Beauchamp, et Séguin)

|

Jean-Baptiste Terrien, né env. 1795 --- m. --- Archange Guimon (descendante de Jannard)

|

Jean-Baptiste
Charpentier --- m. --- Perpétue Terrien, née 1822

|

Joseph
Hallé --- m. --- Marguerite Charpentier, née 1851

|

Moïse
Thérien --- m. --- Délia Hallé, née 1877

|

Alexandre
De Rome, né 1904 --- m. --- Fleurette Thérien

|

André
Marcoux, né 1933-- m. --- Huguette De Rome

|

Douglas J.
Graham, né 1958 --- m. --- France Marcoux

|

Camille et Stéphanie Graham


N. Terrien, né env. 1580?


N. Terrien de La Rochelle en France, né vers la fin du 16ième siècle, a eu au moins deux fils (4).

André Terrien, né 1611, et son Frère


Les deux fils de N. Terrien furent (4):

 
1) Barthélemi, né 1604, marié le 4 février 1641 à Marie, mort le 29 mars 1668.

 
2)
André Terrien, né en 1611, à la "Charante Maritime" (?) (3). Il s'est marié à Charante Maritime le 24 janvier à Marie Anne Foucault. Il est mort le 29 octobre 1661 à La Fond, Notre-Dame-de-Cogne, La Rochelle. Selon la source (4), André était cultivateur dans la paroisse de Notre-Dame-de-Cogne à La Fond dans la ville de La Rochelle, France. Il aurait vécu, à l'âge de 10 à 12 ans, les trois sièges de La Rochelle menés par Louis XIII contre les Protestants sécessionnistes qui avaient contrôlé la région depuis la fin du seizième siècle. Selon (3) il serait marié une deuxième fois à Marguerite LeRoussy. Il est mort le 29 octobre 1661.
 

Pierre Terrien, né 1640, et ses Frères et Soeurs


Toujours selon (4), les enfants de André Terrien et Marie Anne Foucault furent les suivants:

 
1) André, né le 24 janvier 1630 (sic; même date du mariage de son père?). Il s'est marié le 2 février à Madeline Desoignes à St-Nicholas, La Fond. Il est allé à la Nouvelle-France avec Pierre en 1656 et fut lié par contrat de travail pour trois ans. Éventuellement il est retourné en France à son épouse et son enfant.

 
2) Marie, née le 9 octobre 1631, et mariée le 9 décembre 1661 à Barthelemi Tesson. Elle est morte peu après le 13 mai 1664.

 
3) Blaise, née le 22 mars 1633.

 
4) Madeleine, née le 9 novembre 1636.

 
5)
Pierre Terrien, né le 1 novembre 1640 (3, 4) ou le 11 janvier 1640 (5) à La Jarne, Canton de La Jarrie, Parroise Notre-Dame de Cogne, La Rochelle. En juin 1656, Pierre et son frère ainé André sont allés en la Nouvelle-France où ils étaient liés par les contrats de travail pour trois ans. Ils sont arrivés dans un groupe de cinq bateaux de la France.

Tandis que André retournera en France, Pierre décide d'y rester. Il s'est marié le 17 mai 1670 à Gabrielle Minaud, à Sainte-Famille, Quebec. Selon (3) son nom est
Gabrielle Mignot. Gabrielle est née 1657 (4) ou 1656 (3), à Fontenay-le-Comte, La Rochelle, fille de Jean Minaud et Jeanne Caille. Leurs deux premiers enfants sont nés sur l'île aux Oyes (Oies) mais les douze après dans la paroisse de Saint-Jean sur l'Île d'Orléans. Il est mort le 12 décembre 1706 à Saint-Jean, Île d'Orléans (4), ou le 12 septembre 1706 à Québec (5), ou le 12 septembre à Saint-Jean et enterré le 27 juillet à Notre-Dame de Québec (3). Elle est morte le 27 novembre à l'Île d'Orléans (selon (3) le 25 juillet 1707 à Saint-Jean et enterrée le 27 juillet).
 

La Famille Mignot


Les parents de Gabrielle Mignot furent:
Jean Mignot, né 1632, et marié en 1657 à Jeanne Caillé, née 1632 en France. Il est mort le 16 janvier 1711 à Saint-Jean, le d'Orléans. Jeanne est morte le 16 janvier 1711 à Saint-Jean.


 6) Perrine (jumelle de Pierre). Elle a immigré à la Nouvelle-France en 1662, six ans après son jumeau. Elle s'est mariée à Québec le 12 décembre 1662 à Jean Allaire.
 

Jacques Terrien, né 1696, et ses Frères et Soeurs


Les 14 enfants de Pierre Terrien et Gabrielle Minaud furent les suivants (surtout selon (5)). Voir aussi la source (5) pour plus de détails sur la descendance de chaque individu. Leurs deux premiers enfants sont nés sur l'île aux Oyes (Oies) mais les douze après dans la paroisse de Saint-Jean sur l'Île d'Orléans.

 
1) Pierre, né le 16 octobre 1672, et marié le 19 novembre 1693 à Jeanne Duchiron. Il est mort le 2 décembre 1749.

 
2) Louis, né le 8 avril 1674, et marié le 20 avril 1700 à Catherine Bidet.

 
3) Jeanne, née le 13 mars 1676 à Sainte-Famille (5). Elle est morte le 20 novembre 1689.

 
4) André, né le 29 mai 1678. Il s'est marié en 1710 à Marie Charlan(d), née en 1687. Il est mort le 9 décembre 1749 à Saint-Jean et elle est morte le 10 décembre 1747. La source (4) énumère 15 enfants.

 
5) Jean Baptiste, né le 10 février 1680.

 
6) Ignace, né le 1 février 1682. Il s'est marié le 25 novembre 1706 à Anne Cochon et en deuxièmes noces le 2 mai 1709 à Marguerite Plante.

 
7) Agustin, né le 25 octobre 1683. Il est mort le 19 décembre 1683 à Saint-Jean.

 
8) Étienne, né le 28 octobre 1684. Il est mort le 19 avril 1686 à Saint-Jean.

 
9) Étienne, né le 29 septembre 1686. Il est mort le 13 juin 1715.

 
10) Alexis, né le 21 septembre 1688. Il est mort le 14 novembre 1688 à Saint-Jean (4) ou le 10 décembre 1688 (5).

 
11) Jeanne, née le 18 décembre 1689, mariée le 10 octobre 1712 à Jacques Greffard.

 
12) Guillaume, né le 20 janvier 1692, marié en 1714 à Marie Anne Jahan.

 
13) Barthélemi, né le 11 mars 1694, marié le 29 novembre 1721 à Marguerite Fontaine.

 
14)
Jacques Terrien, né le 1 mai 1696 (5) ou le 30 avril 1696 (3) à Saint-Jean sur l'Île d'Orléans. Il s'est marié le 27 avril 1718 à Marie Bareau Perreault à L'Ange-Gardien. Elle est née 1700 en la Nouvelle-France. Ils ont eu six enfants (voir la section suivante). Il est mort le 11 juin 1730 (5) ou le 8 mai 1730 (3) à Montréal et enterré (3) le 11 juin à Notre-Dame de Montréal. Elle décéda en novembre 1769 à Mascouche, enterrée le 25 novembre.
 

Famille de Bareau Perreault


Les parents de Marie furent François
Perrault Bareau et Françoise Feuilliton.

François Hyacinthe Thérien, né ?, et ses Frères et Soeurs


Les six enfants de Jacques Terrien et Marie Bareau sont les suivants (un des fils est notre ancêtre direct mais on ne sais pas encore lequel; probablement Jean). Voir la source (5) pour plus d'informations sur les descendants de chacun des enfants de Jacques.
 
1) Marie, née le 7 novembre 1718 à L'Ange-Gardien.

2) Angelique, née env. 1720 et mariée le 9 janvier 1741 à Joseph Éthier.

3) Jean.

4) François.

5)
Jacques Terrien. La Deuxième Lignée Thérien prend souche ici; voir ci-dessous.

6)
François Hyacinthe Thérien, né (3) le 15 novembre 1728 à Montréal et marié le 2 février 1751 à Mascouche à "Marie Allard/Beauchamp", née en 1733. François est mort le 23 février 1804 à Mascouche et y enterré le 25 février.
 

Famille Allard Beauchamp


Les parents de Marie sont
Jean-Baptiste Allard Beauchamp et Marguerite Forget.

Pierre Terrien, né 1767, et ses Frères et Soeurs


Le seul enfant connu (3) pour le moment de François Hyacinthe est:


Pierre Terrien, né en septembre 1767. En premier il épousa le 28 septembre 1789, à St-Henri de Mascouche, Archange Guilbault. Archange est mort le 17 septembre 1810 à Mascouche et alors Pierre épousa, le 17 septembre 1810 (sic, mais sûrement en erreur), à Mascouche, Marie Leclerc. Pierre est mort le 5 septembre 1832 à Lachenaie et il est enterré le lendemain à Saint-Charles.

Dans la source (2) on fait mention de "Arr. g. père Therrien, Pierre, m. ?, décédé lui et sa femme durant l'épidémie du choléra de 1803". Cette information ne semble pas consistent avec les faits rapportés ici.
 

La Famille Guilbault


Les parents de Archange Guilbault sont (3):
Joseph Guilbault et Marie Payette.

Jean-Baptiste Thérien, né ca. 1800


Parmi les enfants de Pierre Terrien et Archange Guilbault, on n'a que des informations sur un enfant:

Jean-Baptiste Thérien. Selon le BMS2000 (7), “Jean-Baptiste Terrien” (Pierre & “M. Archange Guilbeau” [sic]) s’est marié le 8 juillet 1834 à Mascouche (paroisse St-Henri) à “M. Louise Truchon-Leveille” (ex-conjointe de Joseph Goulet; ses parents ne sont pas mentionnés). On trouve aussi (7) la fiche pour le premier mariage de Marie-Louise: Joseph Goulet (Charles & Marguerite Picard) s’est marié le 25 octobre 1819 à Mascouche (paroisse St-Henri) à “Marie Truchon-Leveille” (Pierre & M. Louise Daunais).

Ils ont eu quatre enfants (voir la section suivante).
 

Pierre Thérien, né ca. 1830, et ses Frères et Soeurs


Les quatre enfants de Jean-Baptiste furent:


1)
Pierre Thérien, né vers 1830? On trouve dans le BMS2000 (7) une fiche pour son premier mariage. “Pierre Terrien” (Jean-Baptiste & “Marie Truchon-Leveille” se marie le 9 août 1859 à Mascouche (paroisse St-Henri-de-Mascouche) à Alphonsine Corbeil (Charles & Marguerite Bleau). J’ai aussi consulté une image du registre original (8) de la paroisse St-Henri de Mascouche, dont on fournit ice des information clé: Le 9 août 1859 mariage entre Pierre Therrien domicilié en cette paroisse, fils majeur de Jean Baptiste Therrien et Marie Truchon dite Léveillé et Alphonsine Corbeil aussi domiciliée en cette paroisse, fille majeure de Charles Corbeil et de feue Marguerite [nom de famille très difficile à lire; peut être une lettre suivie de “leau” - la première lettre ne semble pas être un B”]. […] En présence de Jean Baptiste Therrien, père de l’époux, d’Eusèbe Therrien son frère, et [illisible] Therrien, [un ou deux autres personés, illisibles], Charles Corbeil, père de l’épouse, Philias [illisible, peut être proche de Bleau], Ferdinand [?] et [illisible] Corbeil, frères de l’épouse […]. Signatures illisibles.

Alphonsine meurt le 1 août 1879. Le deuxième mariage (2) de Pierre est célébré en 1885 avec Angèle (ou Angelle) Beauregard en l'Église Saint-Roch d'Achigan. Angèle était auparavant sa bonne. Selon Huguette, elle aurait alors mis à la porte tous les enfants du premier mariage, incluant Moïse à l'age de 14 ans. Pierre a eu 19 enfants, 13 de son premier mariage et 6 de son deuxième. Voir la section suivante pour ses enfants. Il était cultivateur. Selon l’histoire orale de la famille, une fois mariée à Pierre, Angèle a mis dehors les autres enfants. Moïse avait 14 ans en ce moment.
 

2) Eusèbe, mort célibataire à 78 ans. Alex dans son cahier note: "vie durante sur la terre paternelle".

 
3) Aurélie. Réligieuse de la Providence, elle est devenu la Soeur Azalie. Elle est morte dans la quarantaine.

 
4) Jean-Baptiste ("Baptiste"). Il demeurait à Saint-Henri-de-Mascouche. Il s'est marié a Azalie (Azaline?) Chaput mais est mort d'un accident. Son épouse n'a eu pas moins que cinq maris: i) Beauchamps; ii) Baptiste Thérien; iii) Deslongchamps; iv) Chaput; et v) Forest de Sain-Roch de l'Achigan. Jean-Baptiste fut le père de Marie Rose, né le 21 juin 1880, et devenue la Soeur Ange, entrée en comunauté le 8 septembre 1897. Elle a pris ses voeux perpetuels en 1902. Elle est morte au couvent à Sainte-Thérèse-de-Blainville le 24 février 1971, âgée de 91 ans.
 

Moïse Thérien, né 1874, et ses Frères et Soeurs


Les treize enfants du premier mariage de Pierre Thérien et Alphonsine Corbeil furent (informations sur des époux de (2)):

 
1) Joseph, né le 14 juillet 1860. Il s'est marié à Azilda Dufort. Il est mort à 70 ans le 14 octobre 1930 (de l'angine) en la paroisse Sainte-Philomène de Rosemont. Il est enterré dans la Cimetière C. d. N. [?]. Dans le cahier d'Alex, il semble avoir des notes sur 10 enfants de Joseph; les notes sont difficiles à comprendre et restent à démêler.

 
2) Pierre, né env. 1861. Il s'est marié à Amanda Trudel. Il est mort à 75 ans le 5 octobre 1936 à l'Hôpital du Sacré Coeur de Montréal (du cancer d'intestin). Il est enterré dans la Cimetière C. d. N. [?]. Il avait au moins un fils, Raoul Thérien.

 
3) Angélina.

 
4) Alida. Ni Angelina ni Alida figurent dans la liste de (2) et sont probablement mortes très jeunes.

 
5) Charles, né env. 1867. Il s'est marié en premier à Pomela [sic; peut-être Pamela?] et en deuxième noces à Emma Lauzon. Il est mort à 59 ans le 5 novembre 1926 à Sainte-Jean Berchemans [?]. Il est enterré dans la Cimetière de Saint-Joseph de l'Est.

 
6) Georgiena ("Georgiana" selon (2)), n. env. 1869. Elle est morte décembre 1910 à l'âge de 41 ans. Aucune mention de mariage en (2).

 
7) Zénon, né le 6 août 1870 à Mascouche. Il fut ordonné prêtre le 29 septembre 1894. Il fut curé de la paroisse Sainte-Trinité de Contrecoeur pendant six ans et était le curé fondateur de la paroisse Sainte-Madeleine d'Outremont. En outre, il travaillait à Saint-Brigide de Montréal, Varennes, Saint-Louis de Montréal, Saint-Enfant de Jésus de Montréal, Saint-Eusèbe de Montréal, Saint-Benoît-des-Deux-Montagnes, Sainte-Rose-de-Laval, et la Nativité d'Hochelaga. Il est mort à 61 ans le 14 octobre 1931 (paralysie du cerveau et il était aussi diabète) et enterré dans la Cimetière C. d. N. [?]. Huguette Marcoux avait un très beau ensemble de vaisseaux (“P.A.L.T., fait en Czéchoslovakie) qui appartenait a Zénon qui l'aurait donné à Délia, sa grand-mère.

 
8) Jean-Baptiste.

 
9) Léon, mort à 75 ans.

 
10)
Antoine Moïse ("Moïse") Thérien, né le 6 ou 7 novembre 1874 (1875 selon sa pierre tombale) à Saint-Henri-de-Mascouche et baptisé à Mascouche par l'Abbé Graton. Ses parrains furent M. Moïse Corbeil et Mlle Philomène Corbeil. Premiére communion: 31 juillet 1884. Confirmation: 31 juillet 1884 en l'Eglise de Mascouche. Il s'est marié le 14 septembre 1896 (ou 1897 ou 1898?) en l'Eglise du Sacré-Coeur à Montréal avec Délia Hallé. Ils ont eu 15 enfants (voir la section suivante).

Ils ont passé à peu près trois ans aux États-Unis à Hancock, Michigan (voir le chapitre des Hallé pour des informations sur le pourquoi des mouvements de la famille à cette région de Michigan). Ils ont eu deux enfants pendant ce temps (Germaine en 1902 et Alexandre en 1904). Les parents de Délia y avaient vécu durant la période approximative de 1872 à 1877; peut-être la famille avait encore des contacts au Michigan? Par la suite, sa profession à Montréal est notée comme épicier. La maison paternelle, sise au 2552 Monsabré à Montréal, a été construite approximativement en 1906. Moïse Thérien et sa famille y habita toute sa vie et il y est mort. La maison appartenait ensuite à son fils Alexandre. Puis à sa mort en 1986, la maison fut léguée à Louis-Maurice, et à son mort, à son neveu Pierre-Paul Aidans.

Il est décédé le 8 janvier 1953 à 78 ans à la maison paternelle. La cause du décès est inscrite comme "dillatation de la rate, insuffisance cardiaque". Il fut inhumé à Saint-Henri-de-Mascouche. Le cercueil de son fils Lionel a été placé au-dessus du sein, au cimetière de Saint-Henri-de-Mascouche, le 19 octobre 1978.

 
11) Hilaire, mort à 81 (ou 85) ans. Il s'est marié à Albertine Ardouin. Il était domicilié rue Drolet et Villeray à Montréal. Au moment de son mort il était déjà aveugle depuis plusieurs années. Il est enterré dans la Cimetière C. d. M. [?].

 
12) Henri, né en environs 1880. Il s'est marié à Anna Rhéaume. Il est mort à 82 ans, le 21 septembre 1962.

 
13) Le treizième enfant, mort jeune sans doute, fut possiblement un autre Léon.
 
 Les enfants du deuxième mariage de Pierre, avec Angèle Beauregard, furent:
 
1) Jean-Baptiste, n. env. 1891, mort à 72 ans le 12 juin 1963.


2) Louis Gonzague, n. le 13 avril 1894. Il est mort à l'Hôpital Le Gardeur le 6 octobre 1972.


3-6) quatre inconnus morts à l'Hôpital Preville.
 

Fleurette Thérien, née 1908, et ses Frères et Soeurs


Moïse Thérien et Délia Hallé ont eu 15 enfants. Les parents et plusieurs de leurs enfants sont enterrés à Mascouche. Suzanne DesAlliers (9) m’a envoyé une photographie (dans mes archives) de leur pierre tombale à Mascouche. L’inscription se lit:

MOISE ANTOINE 1875-1953
EPOUX DE DELIA HALLE 1877-1955
GERMAINE 1902-1954
LEOPOLD 1900-1955
BERTHE 1899-1968
FRANCOIS 1915-1972
LIONEL 1906-1978
ALEXANDRE 1904-1986
ABBE LOUIS-MAURICE 1916-1995

En bas est écrit: HENRI EVA MARGOT ROMEO

Les enfants furent:

 
1) Marie Alphonsine Délia ("Délia"), née le 9 juillet 1898 à Mascouche et bapt. en l'Église de Saint-Henri de Mascouche. Parrains furent M. et Mme Joseph Hallé. Elle est décédée jeune en avril 1899 à l'âge de 9 mois (ou à l'âge de 17 mois?) et inhumée à Mascouche. Elle est morte de la croupe.

 
2) Albertha Marie Alice ("Berthe"). Elle est née le 29 juin 1899 à Montréal, paroisse Saint-Louis-de-France et bapt. le 30 juin à l'Église Saint-Louis-de-France, Montréal, le 30 juin 1899. Ses parrains furent M. et Mme Joseph Thérien. Première communion 7 mai 1909 et confirmation 8 mai 1909.

Elle était célibataire. Elle a travaillé dans le domaine de la couture, à la manufacture d'habits pour homme "Peck". Elle est morte, d'un infarctus, le 14 janvier 1968 à l'âge de 68 ans et inhumée à St-Henri de Mascouche. Elle souffrait déjà de problèmes cardiaques depuis un certain temps et elle aurait été sérieusement malade, au lit pendant six mois. À propos de son décès, Alexandre écrit: "Décédée le 14 janvier 1968, à l'âge de 68 ans, subitement au sortir de l'Église Marie-Reine-des-Coeurs, dans la machine à François en présence de Juliette, Monique François. Entre 11hrs et 11hrs et demi, transportée à l'hôpital Maisonneuve, mais en vain. Déposée dans le charnier neuf, la première à l'occuper pour être mise en terre le 20 avril 1968 à dix heures du matin par un beau soleil radieux, comme récompense son corps entendu (sic) son visage resplendissant d'un repos enviable."

 
3) Léopold Moïse Joseph ("Paul"), né le 19 décembre 1900 à Montréal et bapt. en l'Église Saint-Denis de Montréal, le 20 décembre 1900. Ses parrains furent M. Jos Hallé et Mlle Rosanna Hallé. Première communion 24 décembre 1911 et confirmation 12 mai 1910 à l'Église Notre-Dame-des-Victoires.

Il s'est marié le 15 avril 1925 en l'Église Saint-Patrick à Québec avec Maud Evans, née le 27 octobre 1900 à Richemond (sic). Il décéda le 5 avril 1955, d'un infarctus du miocarde, en sa demeure au 6-191 Cargnan-Saliéres, Paroisse Saint-François-d'Assise, Québec. Il fut inhumé à Saint-Henri de Mascouche. Elle décéda le 5 septembre 1980. Ils ont eu cinq enfants.


4) Marie Alida Germaine Édouardiana ("Germaine"). Elle est née le 12 décembre 1902 et bapt. en l'Église de Hancock Michigan, le 12 décembre 1902. Ses parrains furent M. et Mme Ernest Thibeault. Premiére communion 24 décembre 1911 et confirmation 24 avril 1912, à l'Église Notre-Dame-des-Victoires.

Germaine s'est mariée le 23 juillet 1927 en l'Église Notre-Dame-des-Victoires, Montréal avec M. Joseph Roméo Aidans ("Jos"), né le 30 mai 1904 en la Paroisse Saint-Jean-Baptiste du nord de Montréal, fils de Victor Aidans. Victor serait peut-être Hector Aidans (épouse Oliva Despins) dont on possède la carte mortuaire. Elle décéda le 4 juin 1954 à 52 ans à l'Hôpital Hôtel-Dieu de Montréal et est inhumée à Saint-Henri-de-Mascouche. Jos est décédée subitement le 13 septembre 1977. Ils ont eu cinq enfants, au moins les quatre premiers nés dans la maison paternelle.


5) Jean-Baptiste Alexandre Henri ("Alex"), né le 29 février 1904 (par erreur, inscrit dans le registre comme le 30 janvier) et bapt. en l'Église Saint-Joseph de Hancock, Michigan, le 31 janvier 1904. Ses parrains furent Jean-Baptiste Haley (ou Hallé?) et Madame Ernest (Virginia) Toutant. Première communion 24 décembre 1911 et confirmation 24 avril 1912 en l'Église Notre-Dame-des-Victoires.

Il était célibataire et a travaillé dans le domaine de l'alimentation, dans le département des fruits et légumes chez Dionne and Sons, coin rue Drummond et Sainte-Catherine à Montréal. Il décéda le 18 mars 1986 et fut inhumé à Saint-Henri-de-Mascouche.

 
6) Lionel Joseph Antoine ("Lionel"), né le 19 janvier 1906 et bapt. le 23 janvier en l'Église de la Nativité, Hochelaga, Montréal. Ses parrains furent M. et Madame Léon Thérien.

Il était boucher. Il s'est marié le 8 octobre1945 en l'Église Maisonneuve, Montréal, à Rollande Méloche, née le 15 septembre 1916.

Il décéda le 17 octobre 1978 à l'âge de 72 ans à l'hôpital Maisonneuve et fut inhumé à Mascouche. Son frère Alexandre écrit au sujet de sa mort: "Lionel Thérien, à l'âge de 72 ans, décédé mardi matin 17 octobre 1978 à l'hôpital Maisonneuve Rosemont, après une longue maladie. Au Salon funéraire d'Alain, rue Ste-Catherine Est, 4504, son corps fut exposé le 18 octobre 1978 au soir à 7hrs P.M. Le service funèbre aura lieu à l'Eglise St-Clément de Viauville à 10hrs A.M. en la présidence de Mgr. Léo Blais et les concélébrants suivants: L'abbé Louis-Maurice Thérien, son frère, l'abbé Robert Ouellette, le père Albert Desrosiers, l'abbé Roger Picard et le père Laurent Picard. L'assistance nombreuse et au cimetière de Mascouche, le cercueil fut déposé sur le même que papa Moïse. Après 25 ans au pied du cercueil nous constatons un bout de cercueil endommagé par la terre." Ils ont eu deux enfants.


7) Joseph Henri Gustave ("Gustave"), né le 17 juin 1907 et bapt. en l'Église de Maisonneuve, Montréal, le 20 juin 1907. Ses parrains furent M. Gustave Hogue et Mlle Marianne Hogue (fille du parrain). Il est présumément mort de bas âge.

 
8)
Marie Emma Fleurette Thérien (ou Marie Fleurette Emma?) ("Fleurette"), née le 10 novembre 1908 et bapt. en l'Église Notre-Dame-des-Victoires, Montréal par l'abbé Thibaudeau, curé fondateur. Ses parrains furent M. Charles et Madame Emma Thérien. Sa premiére communion fut le 27 avril 1915 et sa confirmation le 27 avril 1915.

Elle s'est mariée le 28 novembre 1936 en l'Église Saint-Esprit, Limoilou, Québec avec Alexandre
De Rome. Son frère Paul lui servi de père (pourtant son père vivait). La réception se fit à Montréal dans la maison paternelle, rue Monsabré. Ils ont eu quatre enfants (voir la famille De Rome pour des détails de leur vie et de leurs enfants).

Elle est décédée le 3 fevrier 1992 à l'Hôpital Saint-François d'Assise et fut inhumée à la Cimetiere Belmont, Sainte-Foy, Quebec. Son service a été chanté à l'Église Saint-Esprit, Québec par son frère, l'Abbé Louis-Maurice Thérien.

 
9) Marie Cécile Lucienne Juliette ("Cécile"), née le 2 décembre 1911 à Montréal et bapt. en l'Église Notre-Dame-des-Victoires, Montréal, le 3 décembre 1911. Ses parrains furent M. Raoul Thérien et Mlle Charlotte Thérien. A la page 29 du cahier d'Alexandre, prés des noms des parrains, il a inscrit à la main et entre parenthéses les noms de Léopold et de Berthe. Serait-ce eux les parrains effectifs? Elle est probablement morte de bas âge.

 
10) Joseph Philippe Bernard ("Bernard"), né le 21 janvier 1914 et bapt. en l'Église Notre-Dame-des-Victoires, Montréal par l'abbé J. Thibaudeau, curé fondateur. Ses parrains furent M. Léopold Thérien et Mlle Berthe Thérien.
Il est mort, selon les informations provenant de Fleurette, vers l'âge de 6 mois.

 
11) Joseph François Xavier Gaston ("François"), né le 21 mars 1915 et bapt. en l'Église Notre-Dame-des-Victoires. Ses parrains furent M. Alexandre Thérien et Mlle Germaine Thérien.

En premières noces il s'est marié à Marguerite ("Margot") Lavigne le 1 juillet 1944 en l'Église St-Eusèbe de Verceil de Montréal. Margot a décédée le 3 juin 1961 par un trombose (sépulture à Mascouche). Son deuxième mariage était avec Marie Nadia Juliette ("Juliette") Chevalier le 27 juillet 1963 en l'Église Saint-Stanislas, Montréal. Née le 6 octobre 1918 à Limoilou, elle était fille de David Chevalier et Olivine Labrauche. En 1998, Juliette Chevalier demeurait toujours à Québec. Il a travaillé dans l'épicerie chez Dionne & Sons. Il a aussi travaillé chez le fabricateur "Locomotive Work" en bas de la rue Monsabré (et aussi a un station de service Shell?).

Il est décédé le 9 mars 1972, à l'âge de 56 ans à Montréal, à l'Hôpital Bellechasse, et fut inhumé à Mascouche. Il est mort d'un cancer des os. Alexandre écrit au sujet de sa maladie et de sa mort: "Après un séjour de traitements contre le cancer des os provenant de la prostate débutant en 1968, sept semaines de souffrances à l'hôpital Notre-Dame, pavillon Mailloux. 5 mars 1972 départ à 7.30 P.M. pour la maison dans un état alarmante, malgré tous les soins possibles, il fallait se décider pour un autre hôpital le 7 mars 1972 d'où il décédait le 9 mars 1972. Dans le charnier à Mascouche, son corps fut déposé et pour enterrement final samedi le 13 mai 1972 en présence d'un groupe de parents et d'amis, lui fut rendu un dernier hommage. Dans le terrain 120, au cimetière Mascouche, repos éternel. P.S. très belle journée ensoleillée."

De son premier mariage il a eu trois enfants.


12) Joseph Louis-Maurice ("Louis-Maurice"), né le 6 avril 1916 et bapt. en l'Église Notre-Dame-des-Victoires, Montréal, par l'abbé J. Thibaudeau, curé fondateur. Ses parrains furent Lionel Thérien et Mlle Fleurette Thérien.

Louis-Maurice a fait ses études à l'Externat classique (Sainte-Croix) et de 1933 jusqu'à 1941 au Séminaire de Montréal. D'après son obituaire, on peut noter les suivantes étapes de sa carrière: études classiques à l'Externat classique Sainte-Croix; prise de la soutane le 12 septembre 1941; ordonné à la tonsure par Mgr C. Chaumont en la chapelle du Séminaire le17 septembre 1941; entrée au Grand Séminaire de Montréal le 9 septembre 1941 pour ses études théologiques; études de pastorale spécialisée au Collège Marie-Victorin; ordonné au sous-diaconat le 26 mai 1945; ordonné au diaconat le 22 décembre 1946; ordonné à la prêtrise le 16 juin 1946, par Mgr C. Chaumont en l'Église de Notre-Dame-des-Victoires, Montréal.

Ses nominations sont les suivantes: septembre 1946 vicaire Saint-Rédempteur; juillet 1951 assistant-directeur Oeuvre des Buissonnets; février 1952 assistant-directeur Oeuvre des Vocations; août 1954 aumônier Hôtel-Dieu de Montréal; décembre 1954 vicaire Saint-Clément; août 1957 aumônier C.E.C.M. et Foyer Mariebourg; juin 1960 aumônier diocésain Filles d'Isabelle; septembre 1961 aumônier École secondaire Christophe Colomb; janvier 1967 aumônier Résidence d'Anjou; 6 avril 1981 retraité.

Il est mort le 6 décembre 1995, d'un cancer généralisé, à l'Hôtel-Dieu de Montréal. Les funérailles ont eu lieu le 9 décembre à l'Église Notre-Dame-des-Victoires de Montréal et il est inhumé au cimetière Saint-Henri-de-Mascouche.

 
13) Un enfant né le 18 janvier 1918, mort de très bas âge.

 
14 &15) Deux autres inconnus, sans doute morts de très bas âge.

Deuxième Lignée Thérien


La Deuxième Lignée est illustrée ci-dessus. Il prend sa souche en Jacques Terrien, frère de François Hyacinthe Thérien de la lignée principale.

Jacques Terrien, né env. 1725?


Dans le BMS2000 (7) on trouve le mariage entre “
Jacques Terrien” (Jacques & “Marie Perault” [sic]) & “M. Marguerite Beauchamp” (Joseph Beauchamp & “M. Marguerite Vaillancour” [sic]). Le mariage a eu lieu le 1 février 1751 à Mascouche, paroisse St-Henri. La Deuxième Lignée Thérien prend souche ici; voir ci-dessous.

Jean Baptiste Terrien, né env. 1760?


Dans le BMS2000 (7) on trouve le mariage entre “
Jean-Baptiste Terrien” (feu Jacques & Marguerite Beauchamp) & “M. Angel. Bourgoin-Leveille” (feu “Pre” [= Pierre on présume] & “Véronique Beauch” [sic]). Le mariage a eu lieu le 26 janvier 1795 à Lachenaie, L’Assomption, paroisse St-Charles. On fait son nom était Beauchamp. La fiche du mariage (7) de leurs parents est entre Pierre Bourgouin (Pierre Bourgouin & “Marie Bertrant” [sic, possiblement devrait être Bertrand?] et “M. Véronique Beauchamp” (Pierre Beauchamp & Véronique Séguin). Le mariage a eu lieu le 23 février 1767 à Lachenaie, paroisse St-Charles.

Jean Baptiste Terrien, né env. 1795?


Dans le BMS2000 (7) on trouve le mariage entre “
Jean-Baptiste Terrien” (Jean & Angélique Bourgouin) & Archange Guimon (François Guimon & “Françoise Jannard” [sic]). Le mariage a eu lieu le 17 février 1817 à Mascouche, paroisse St-Henri.

Perpétue Terrien, née 1822


Selon la fiche de son deuxième mariage, Jean-Baptiste
Charpentier (ex-conjoint de M. Victoire Demarbre; parents non-indiqués) s’est marié le 6 septembre 1849 à Mascouche (paroisse St-Henri) à “Perpetue Therien” (Jean-Baptiste Thérien & “Congette Dumont” [sic]). Le nom de sa mère en fait est “Archange Guimon”, qui n’est pas si loin de Congette Dumont!

Dans le BMS2000, on trouve la fiche de baptême de Perpétue Terrien (la fiche n’emploi pas d’accents; je présume qu’on écrit Perpétue ainsi). Elle est la fille de “Jean Baptiste Terrien” & “Archange Guimon”. Elle est née le 22 mai 1822 et bapt. le lendemain à Mascouche, paroisse St-Henri. Les parrains sont Jean Baptiste Roy & Scholastique Truchon.
 

Sources


Des informations strictement généalogiques (naissances, mariages, morts) sur les générations de Fleurette Thérien et ses ancêtres ont été recueillies par son frère Alex Thérien dans deux carnets de notes manuscrites et dactylographiées, avec des notes obituaires en plus, pour un total d'environ 75 pages. Les carnets incluent aussi des notes manuscrites de Louis-Maurice Thérien, la plupart probablement ajoutées après le mort d'Alex en 1986. France Marcoux en a fait des photocopies (dans ma possession) des carnets lors d'une visite avec son Grand-oncle Louis-Maurice en environ 1990. Des informations supplémentaires sur la génération de Fleurette et presque toutes les informations disponibles sur les générations plus récentes ont été recueillies par Huguette et André Marcoux en 1997/1998.
 
N.B.: Dans le cahier d'Alex, se note dans la liste des religieuses qu'il y a aussi dans la famille (liens de parenté exactes inconnus) la Rév. Soeur Aurélie (Aurélie Thérien), ex-Rév. Soeur Henri de Jésus (née Yolande Thérien).

Il existe
L'Association du Ralliement des Familles Jean et Pierre Terrien. Parmi leurs publications, il y a un dictionnaire généalogique (de 1900 pages) avec 85,500 noms et quelque 33,500 mariages de Therrien. Il coûte $140; je ne l'ai pas encore consulté.

Also, not yet really read, but very worth while going back to, a more extensive history of the early Theriens by (4) at:
http://www.globaldialog.com/banners/story.html.
 

Notes en Bas de la Page


(1) Notes manuscrites de France Marcoux, sources inconnues. (2) Notes d'Alex Thérien (voir ci-dessus). Parme les notes, il y a un petit extrait (moins d'une page) de ce qui semble un livre avec des informations sur les enfants de Pierre Thérien (écrit Therrien) et Alphonsine Corbeil. L'auteur réfère à "grand-père Jean-Baptiste" et serait donc de la génération de Moïse. Il serait très intéressant retracer ce livre. (3) Correspondance personnelle avec Théodore Terrien de L'Association du Ralliement des Familles Jean et Pierre Therrien (novembre 1998). (4) Le site web de Rick Terrien de Madison, Wisconsin contient des informations fort intéressantes sur Pierre Therrien et ses ascendants en France (sa source?). (5) Le site d'un autre Terrien contient aussi des informations sur des descendants de Pierre: http://www.parsonstech.com/genealogy/trees/jterrien/terrienj.htm. Il vaudrait la paine un jour revisiter cette site. (6) Avis de décès de Benoît Thérien, env. 9 juin 2000, Le Soleil (dans mes archives).
(7) BMS2000 de la Société de généalogie de Québec (www.sgq.qc.ca).
(8) Collection Drouin, www.ancestry.com.
(9) Communication de Suzanne DesAlliers [ID-F449] en mars 2016.